Faire sa vie au Quebec

Web design

Le Québec

Le portrait du territoire

Le Québec, par sa nature sauvage, la vitalité de ses centres urbains et ses espaces champêtres, présente un visage aux charmes variés. Son relief diversifié comporte des plaines fertiles, des montagnes séculaires et d’innombrables lacs et cours d’eau qui se métamorphosent au gré des saisons.

 Situé au nord-est de l’Amérique du Nord, le Québec s’étend sur un territoire de 1 667 441 km2. Sa superficie équivaut à celles de l'Espagne, du Portugal, de la France, de la Belgique, de la Suisse et de l'Allemagne réunies. Le Québec est borné par l’océan Arctique au nord, par les États-Unis et le Nouveau-Brunswick au sud, par Terre-Neuve-et-Labrador et l'océan Atlantique à l'est et par l'Ontario à l'ouest.

Une tapisserie de lacs et de rivières découpée par un grand fleuve

Irrigué par le Saint-Laurent, un des plus grands fleuves au monde, le Québec compte 750 000 lacs, 130 000 rivières et ruisseaux qui tapissent de bleu 10 % de sa superficie. Le Québec détient 3 % des réserves mondiales d’eau douce.

Le fleuve Saint-Laurent traverse le Québec d’ouest en est sur plus de 1 000 kilomètres avant de déboucher dans l’océan Atlantique. C’est le réservoir d’eau potable des Québécois et l’une des plus importantes voies navigables du globe.

Cet or bleu constitue la première source d’énergie et est l’un des piliers de l’économie québécoise. En effet, plus de 75 % de l’électricité consommée par les Québécois provient des centrales hydroélectriques dispersées sur tout le territoire.

Un jardin de feuillus et de conifères

Les forêts sont immenses et omniprésentes au Québec. S’étendant sur sept degrés de latitude, elles couvrent près de la moitié du territoire, soit une superficie de 750 300 km2. Érables à sucre, bouleaux jaunes, hêtres, pins gris, sapins baumier et épinettes noires se succèdent du sud au nord en une variété de paysages verdoyants.

Au Québec, les forêts jouent un rôle de premier plan, tant du point de vue économique, social, qu’environnemental. La protection des écosystèmes, des rivières et de la faune ainsi que la gestion et le renouvellement des ressources forestières sont assurées dans l’intérêt des Québécois d’aujourd’hui et de demain.

Une vallée chaleureuse entourée de grands espaces

Compte tenu de l’immensité de son territoire, le Québec est relativement peu peuplé, ce qui laisse place aux grands espaces présentant des paysages magnifiques. La majeure partie de ses habitants sont concentrés au sud du territoire, dans la vallée du fleuve Saint-Laurent. Ce majestueux fleuve a été, depuis les tout premiers débuts du nouveau monde, un des axes de pénétration privilégiés pour le développement du cœur du continent nord-américain. .

Agglomérations

Ceux qui préfèrent vivre à la ville peuvent facilement faire des escapades dans la nature. Même si le territoire québécois est étendu, il n’est pas nécessaire de franchir de grandes distances pour se retrouver en forêt, au bord d'un lac ou en montagne. En plus de la proximité de la nature, les espaces verts sont nombreux en milieu urbain et permettent la pratique d'une foule d'activités de plein air. Les Québécois ont réussi le pari de construire leurs villes à la campagne!.

  • Montréal  =  3 635 733 habitants

  • Québec   =   717 641 habitants

  • Gatineau     =  280 323 habitants

  • Sherbrooke = 163 713 habitants

  • Saguenay    =      152 95 0habitants

  • Trois-Rivières = 142 201 habitants