Tout sur la vie au Canada

la vie au Canada

Étudier au  Canada

 En règle générale, une personne étrangère qui désire étudier dans un établissement d'enseignement canadien a besoin d'une autorisation d'études. Une autorisation d'études est un document émis par les agents de l'immigration canadienne, qui permet à un étranger d'étudier au Canada, généralement dans un établissement d'enseignement canadien particulier et dans un programme particulier, toujours pour une période limitée.

Pour recevoir une autorisation d'études, un demandeur doit avoir reçu une lettre d'admission d'un établissement d'enseignement canadien reconnu et doit posséder les fonds suffisants pour payer ses frais de scolarité et pour subvenir à ses besoins. Dans certains cas, le demandeur devra passer des examens médicaux. De plus, le titulaire d'une autorisation d'études doit demander et recevoir un visa canadien de visiteur (sauf s'il est citoyen d'un pays dispensé du besoin d'un visa).

Les demandeurs qui désirent étudier à Montréal ou dans une autre ville de la province de Québec doivent également recevoir l'approbation de la province de Québec.

Les autorisations d'études sont généralement valables pour la durée des études entreprises. Cependant, les étudiants étrangers qui étudient à Montréal ou dans une autre ville de la province de Québec doivent renouveler leur statut chaque année.

Entreprendre des études au Canada n'est pas gratuit, mais cela est tout de même abordable. Le coût moyen pour un étudiant étranger pour une année scolaire (8 mois) dans un programme Arts & Sciences est de  11,903 $C . Toutefois, les frais de scolarité varient d'une institution à l'autre..

En comparaison avec le Royaume-Uni, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis, le Canada offre les droits de scolarité les plus bas pour les étudiants étrangers. Les frais dans les universités publiques aux États-Unis étaient de près du tiers plus élevés que pour des études de 1er cycle au Canada alors que les frais des universités privées américaines étaient de plus du double.
Étudiants internationaux, droits de scolarité en 2006-2007, 
Province Premier cycle

Deuxième et troisième cycles

Newfoundland and Labrador $8,780 $1,896 - $3,549
Prince Edward Island $8,970 $4,854 - $7,281
Nova Scotia $8,233 - $14,349 $5,735 - $19,467
New Brunswick $7,843 - $12,810 $7,260 - $9,384
Québec $10,068 - $12,930 $9,078 - $20,000
Ontario $6,900 - $16,800 $5,650 - $26,764
Manitoba $5,573 - $8,283 $4,170 - $7,937
Saskatchewan $8,489 - $11,482 $2,000 - $7,078
Alberta $8,000 - $15,767 $5,500 - $21,546
British Columbia $9,248 - $17,667 $2,600 - $33,667
Source: Statistiques Canada
  • Concordia University
  • HEC Montréal
  • Université du Québec à Chicoutimi
  • Université de Montréal
  • Université du Québec a Trois Rivières
  • Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec
  • LaSalle College International, Montreal
  • Institut Teccart

 

Travailler au Canada en tant qu'étudiant étranger: 

Les étudiants étrangers peuvent travailler au Canada dans certaines situations, dont :

  • Lorsque l'emploi est situé sur le campus; 

  • Lorsque l'étudiant étranger a reçu une bourse d'études; 

  • Lorsque l'emploi a été déclaré comme étant partie intégrante du programme d'études; 

  • Lorsque l'emploi consiste en une recherche universitaire ou en une bourse de recherche postdoctorale; et 

  • Lorsque l'emploi a lieu après l'obtention du diplôme dans un domaine relié au programme d'études.

En outre, le (la) conjoint(e) d'un étudiant étranger est admissible à travailler temporairement au Canada. 

En outre, le (la) conjoint(e) d'un étudiant étranger est admissible à travailler temporairement au Canada. 

Exigences au point d'entrée: 

Les étudiants étrangers sont considérés comme des visiteurs, au Canada. L'agent d'immigration du bureau d'entrée doit être convaincu que le but de l'entrée de l'étudiant est de nature temporaire.